Le Gouvernement de la République du Congo envisage l’expérimentation des maisons préfabriquées





Le Gouvernement de la République du Congo envisage l’expérimentation des maisons préfabriquées pour tenter de combler le déficit en logements décents accessibles à toutes catégories sociales en milieux urbains. Pour ce faire, un partenariat devrait être mis en place entre le ministère de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat et la société chinoise Forspak qui est une cimenterie disposant également d’une branche spécialisée dans la préfabrication des maisons. Architecte de profession, Josué Rodrigue NGOUONIMBA, Chef du département ministériel de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat a visité l'usine Forspak à Louvakou, dans le Niari, les 17 et 18 décembre 2021, pour se rassurer de la qualité de ces maisons. Pendant la séance de travail entre le ministre et les responsables de cette société, il a été décidé de l’érection de quelques logements, des maisons-témoins, à Dolisie, sur un terrain de 1 hectare 28 m², propriété de la Société de Promotion Immobilière (SOPRIM), bras immobilier du Gouvernement.

Cette phase d'expérimentation permettra au gouvernement aussi bien de se rassurer de la qualité de ces maisons préfabriquées que de faire de sorte que les potentiels acquéreurs puissent d’ores et déjà apprécier ces édifices dans l’optique d’une acquisition future. Le ministre Josué Rodrigue NGOUONIMBA se veut rassurant de la perspective de généralisation de ce projet sur toute l'étendue du territoire congolais, en l’occurrence dans toutes zones urbaines où la crise du logement est prégnante. Il faut au gouvernement 15.000 unités de logements par an pour pouvoir bien loger les congolais. Cette visite de terrain dans le Niari est d'un grand intérêt du fait qu'elle aura permis au ministre de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat et à sa suite de toucher du doigt le processus de fabrication de ces maisons et de discuter avec les responsables de Forspak. Ces derniers ont exprimé leur motivation de travailler avec le ministère de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat dans sa politique du logement.

Il conviendrait de signifier que depuis son arrivée au Ministère de la construction, de l'urbanisme et de l'habitat, Josué Rodrigue NGOUONIMBA est sur tous les fronts pour trouver les solutions à ce problème qui préoccupe au plus au point le Gouvernement, s’activant dans les échanges avec différentes partenaires : agences onusiennes, professionnels de l’immobilier, Ordre des architectes, Ordres des avocats, Chambre des notaires, rencontres avec promoteurs immobiliers. C’est la même dynamique qu’il va organiser, courant janvier 2022, les Premières Rencontres Nationales de l’Immobilier et de l’urbanisme.

La question du logement est tellement préoccupante que son Excellence Président de la République, le Chef de l’Etat, Denis SASSOU NGUESSO a d’ailleurs fait du logement un des axes stratégiques de son mandat. De même, le Plan National de Développement (PND) a placé la promotion immobilière comme une de ses préoccupations pour les cinq (5) ans à venir. Cela va sans dire qu’offrir aux congolais un habitat décent, accessible à toutes catégories sociales, dans un cadre de vie sain, est l'une des priorités du gouvernement.

Partagez cet article