Visite du directeur de cabinet dans les directions générales sous tutelle







Nommé le 25 juin 2021, consécutivement à la nomination du nouveau gouvernement de la République du Congo, et à la reconduction dans ses fonctions du ministre de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat, le nouveau directeur de cabinet du ministre de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat, Julio NGANONGO OSSERE, a consacré la semaine du 12 au 16 juillet à la visite de travail dans les quatre directions générales du ministère de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat, à Brazzaville.

L’objet de ces descentes a été de faire l’état de lieu de ces structures. Il s’est agi pour le directeur de cabinet d’apprécier la situation de ces différentes entités du point de vue du capital humain, des moyens techniques et matériels. La préoccupation, en filigrane, était d’estimer la capacité du dispositif global du ministère à atteindre les objectifs de ‘’Ensemble Poursuivons la Marche’’, projet de société du Président de la République, Denis Sassou Nguesso, qui vise à ‘’Assainir et moderniser les lieux de vie des populations’’.

Accompagné des conseillers et attachés, le directeur de cabinet, Julio NGANONGO OSSERE, a sillonné tour à tour la Société de Promotion Immobilière (SOPRIM), la Direction générale de la construction (DGC), le Bureau d’Etudes des Bâtiments et des Travaux Publics (BEBATP) et la Direction générale de Développement urbain, de l’habitat et de l’architecture. L’échange avec les responsables de la SOPRIM a porté sur le diagnostic du dispositif commercial, financier, sur la formation, sur la qualité et le bilan social de cette entreprise entre 2019 à 2021. Outre cette séance de travail, le directeur de cabinet a mis à profit la journée du 12 juillet pour visiter les logements et les appartements construits et gérés par SOPRIM. Il s’agit des immeubles de la Patte d’oie, celui dit du 5 février et la résidence Bilal, tous à Brazzaville. Julio NGANONGO OSSERE a également visité le site de Moukondo, situé au rond-point Mazala, récupéré par la SOPRIM après une longue bataille juridique.

Autres chantiers visités, ceux du projet DURQUAP, à Moukounzi-Ngouaka, dans le premier arrondissement de Brazzaville, et dans le quartier Sukissa, dans le cinquième arrondissement de Brazzaville. Ces sites ont été visités par la délégation du directeur de cabinet le 16 juillet 2021. Ce projet est mis en œuvre sous la coordination de la direction générale du développement urbain, de l’habitat et de l’architecture. Le DURQUAP est cofinancé par le gouvernement congolais et la Banque Mondiale. Les rencontres avec les trois autres directions générales, DGC, BEBATP et la DGDUHA ont été focalisées sur le fonctionnement de ces structures. Chaque direction a présenté à la deuxième personnalité du MCUH, les difficultés, mais aussi les avancées enregistrées par ces administrations.

De la SOPRIM à la DGDUHA, en passant par la DGC et le BEBATP, le constat est le même. La crise financière a fortement touché ces 4 directions générales. Elles sont confrontées au déficit en personnel, le manque de formation et le manque des moyens financiers pour l’exécution de leurs missions respectives. Informé, le directeur de cabinet sort de ces visites avec une idée large et précise des problèmes qui minent son secteur. Julio NGANONGO OSSERE a voulu toucher du doigt les réalités de ces directions générales. Ces contacts physiques sont plus rassurants, a-t-il indiqué. Il a, lors de ces échanges avec les responsables et le personnel des directions générales, insisté sur la rigueur au travail, le professionnalisme, la discipline, directives du ministre de tutelle, Josué Rodrigue NGOUONIMBA. A l’issue de cette semaine de visite, le directeur de cabinet du ministre de la construction, de l’urbanisme et de l’habitat promet, dans une approche participative, a apporté tant soi peu les solutions aux problèmes urgents et prioritaires.

Partagez cet article